Projet de fusion Airion-Beauvais – Ribécourt,

le SNETAP-FSU dépose un amendement au Conseiller à l’Enseignement agricole.

Suite aux échanges avec le Conseiller à l’enseignement agricole, le secrétariat général du SNETAP-FSU a déposé, le mercredi 9 juin, un amendement.

La position du Conseiller à l’enseignement agricole avant l’amendement :

« Madame la Secrétaire générale, Monsieur le Secrétaire général,

Je vous remercie tout d’abord pour les échanges approfondis que nous venons d’avoir sur le projet de fusion des EPL d’Airion-Beauvais et de Ribécourt.

Tout d’abord, je souhaite vous confirmer l’objectif qui est celui d’une consolidation et d’un renforcement de l’enseignement agricole public dans le département de l’Oise. Il s’agit bien d’exploiter les synergies entre les établissements pour augmenter les effectifs d’apprenants et développer les formations agricoles ou du paysage.

La concertation avec les personnels, les élus , les professionnels sur ce projet est un point essentiel pour sa réussite. Lancé en mai 2019, et prévu pour le 1er janvier 2021, la date d’aboutissement a été reculée au 1er janvier 2022 pour tenir compte de l’impact de la crise de la COVID. Durant ce temps, la DRAAF Hauts de France, appuyée par les chefs d’établissement, a mené plusieurs réunions d’information et de concertation, qui permettront aux conseils d’administration des deux établissements de se prononcer sur le principe les 10 et 11 juin prochains.

L’orientation qui sera prise par les conseils d’administration n’est pas, bien entendu, la fin des discussions mais doit permettre un approfondissement sur le futur projet d’établissement, l’organisation de l’établissement, la situation des personnels qui auraient des inquiétudes. Cette discussion sera menée par la DRAAF Hauts de France et les chefs d’établissement.

Comme, je vous l’ai indiqué, le cabinet du Ministre, la DRAAF Hauts de France et la DGER tiennent à ce que ce projet soit élaboré en concertation avec  les personnels, les élus, les professionnels. Il en va de sa réussite. J’organiserai donc deux réunions de suivi de nos échanges d’aujourd’hui, probablement en juillet et octobre, avec la DGER et la DRAAF Hauts de France pour effectuer un point sur le projet de fusion, avec les organisations syndicales qui le souhaitent.

Enfin, comme vous le souhaitiez, je suis prêt à recevoir les motions des personnels qui seront présentées au CA des deux établissements, pour les étudier avec la DRAAF Hauts de France et la DGER, sans bien sûr me substituer à la responsabilité et aux attributions des chefs d’établissements.

Bien cordialement,

Michel Lévêque

Conseiller enseignement agricole, formation, apprentissage,emploi« 

 

Le courriel du secrétariat général SNETAP-FSU transmettant l’amendement :

« Monsieur le Conseiller à l’Enseignement agricole,
Nous vous remercions pour votre audience qui aura en effet permis des échanges nourris et porteurs d’espoirs pour les personnels œuvrant pour l’enseignement agricole public dans l’Oise.
Comme convenu nous vous soumettons donc notre proposition d’amendement (en PJ) de délibération (original en PJ également) pour appui des interlocuteurs locaux et régionaux. L’ensemble de la communauté éducative pourrait alors envisager sereinement son avenir et observer à la fois le bilan de la mise en œuvre des différents projets d’établissements concernés autant que les différentes options susceptibles de permettre un renforcement de l’enseignement agricole public sur ce territoire, ainsi que par ailleurs la DGER le préconisait dans sa réponse aux questions diverses du CTEA en mai (en PJ également).
Nous savons pouvoir compter sur votre attachement à l’enseignement agricole public comme au dialogue social et nous vous remercions donc pour toute l’attention que vous saurez porter à cette demande comme pour le retour que vous pourrez nous faire en réponse et vous prions d’agréer, Monsieur le Conseiller, l’expression de nos sincères salutations.
Très respectueusement,
Les co-Secrétaires Généraux du SNETAP-FSU
Clementine Mattei et Frédéric Chassagnette« 

 

amendement acte CA Oise_9_621
Fusion Airion-Ribécourt, amendement déposé