• Post category:CHSCTREA

CHSCT REA Hauts-de-France du lundi 15 février 2021

Les représentant·es régionaux du SNETAP-FSU des Hauts-de-France ont participé au CHSCT REA  en visioconférence le lundi 15 février 2021. Cette réunion a été l’occasion, pour les représentant·es du SNETAP-FSU des Hauts-de-France de présenter, comme à chaque CHSCT REA sur leur base du travail, tous les avis ci-dessous qui ont été discutés et votés lors de cette réunion.

Les avis du CHSCT REA des Hauts-de-France ont été voté à l’unanimité (6 SNETAP-FSU, 1 FO, 1 SUD Rural Territoires – CGT et 1 UNSA).

Ordre du jour n° 1 : Approbation du PV

Dans un premier temps, le PV du CHSCT REA du 5 novembre 2020 a été approuvé. Cependant, le SNETAP-FSU a rappelé l’absence des PV précédents.

Ordre du jour n° 2 : Réorganisation du service social du personnel

Désormais pour l’ensemble de la région Hauts-de-France et l’ensemble du personnel, nous avons une référente unique.

Ordre du jour n° 3 : Protocole de l’enseignement agricole et FAQ de l’EAT : les évolutions

Après une synthèse sur les évolutions, un débat s’est instauré sur la communication des évolutions de la FAQ dans les établissements, sur l’organisation des journées porte ouverte dans l’enseignement agricole des Hauts-de-France, les masques et les tests.

Globalement, le SNETAP-FSU a été peu satisfait des réponses de la DRAAF-SRFD.

Les avis soumis par le SNETAP-FSU et l’ordre du jour

Avis n° 1 : Protocole sanitaire

L’épidémie de Covid-19 repart à la hausse et avec elle une nouvelle donne apparaît. Les variants et le virus représentent un risque accru pour nos établissements. Le CHSCT REA demande la stricte application des protocoles pour permettre la protection des usagers et des personnels.

Avis n° 2 : Situation particulière de l’EPLEFPA des Flandres

Le CHSCT REA demande à ce que les personnes exerçant en double site (Lomme – Dunkerque) soient, tant que la situation sanitaire l’exigera, temporairement affectées sur un seul site.

Avis n° 3 : CoHS

Le CHSCT REA rappelle l’avis n° 4 du 05 novembre 2020.

« Le CHSCT REA demande à ce que la mise en place du protocole soit accompagné localement d’une CoHS le plus rapidement possible. L’idéal étant que les membres de la commission soient associés aux travaux et aux réflexions engagées par les équipes de direction. »

Force est de constater que trop peu de CoHS se sont réunies.

Nous demandons à ce que la liste des membres de la CoHS pour chaque établissement soit portée à la connaissance des membres du CHSCT REA et de l’ensemble des personnels.

Le CHSCT REA exige la tenue de CoHS – CoCT dans tous les établissements.

Avis n° 4 : Journées portes ouvertes

La campagne de recrutement des établissements démarre. Traditionnellement, les journées portes ouvertes sont un vecteur de communication important. Cependant, la crise sanitaire actuelle ne permet pas d’organiser ce type d’évènement. La FAQ de l’enseignement agricole précise que ces journées ne « sont pas autorisées » et que des prises de rendez-vous individuels peuvent être possibles. Pour éviter toutes interprétations, le CHSCT REA demande au DRAAF de le rappeler fermement à l‘ensemble des établissements (EAP – Privé et MFR) afin d’éviter toute concurrence déloyale. De plus le brassage occasionné est à l’encontre des mesures sanitaires.

Ordre du jour n° 4 : Point de situation des cas COVID dans l’enseignement agricole Hauts-de-France

Avis n° 5 : Situation des cas COVID :

Le CHSCT REA regrette l’absence de fiabilité de l’information transmise, la presse quotidienne régionale nous apprends même certaines fermetures !

L’absence ou le manque de communication sur la situation sanitaire au sein d’un établissement entraînent des questionnements, craintes, suspicions voire la propagation de la pandémie. Le CHSCT REA Hauts-de-France demande une véritable communication sur la situation sanitaire au sein de chaque site et que les personnes concernées par les différentes situations (cas covid et cas contact) doivent être informées le plus rapidement possibles avec des directives précises. Une proposition de communication interne hebdomadaire est suggérée par les membres du CHSCT REA .

Ordre du jour n° 5 : Point de situation des problèmes rencontrés dans les EPL dans la mise en œuvre des mesures de protection sanitaire

Le CHSCT REA interroge la DRAAF-SRFD sur les problèmes remontés par les établissements, sur d’éventuelles difficultés rencontrées.

Ordre du jour n° 6 : Analyse et proposition d’actions face à la fatigue psychique et psychologique des apprenants et des personnels

Avis n° 6 : Fatigue :

Le mal-être et la lassitude se répandent dans nos établissements. Le CHSCT REA Hauts-de-France demande de renforcer le suivi et le soutien psychologique des agent·es et de nos apprenant·es.

Ordre du jour n° 7 : Évaluation de la charge de travail supplémentaire (situation COVID) pour certaines catégories de personnel : professeur TIM, métiers de la vie scolaire, personnel de laboratoire, …

Avis n° 7 : Reconnaissance du travail de l’ensemble de la communauté éducative 

La situation et la contrainte des protocoles provoquent une charge de travail supplémentaire à l’ensemble des personnels, prof TIM (mise en œuvre du distanciel), métiers de la vie scolaire, infirmiers … Le CHSCT REA Hauts-de-France demande que toutes les possibilités de reconnaissance soient étudiés pour toutes les catégories de personnels.

Ordre du jour n° 8 : Renforcement du télétravail – instruction du 02 février du ministère de l’intérieur (modalités, besoins d’équipement …)

Avis 8 : Télétravail

Dans le cadre de l’application de la note du 02 février 2021 du ministère de l’intérieur concernant le renforcement du télétravail, le CHSCT REA Hauts-de-France demande à ce que cette nouvelle mesure soit mise en place rapidement dans nos établissements avec si le besoin devait s’en faire sentir un suivi par le CHSCT REA.

Ordre du jour n° 9 : Point logistique de la fourniture des masques (type, nombre suffisants, nombre de distribution …)

Avis n° 9 : Masques

La situation sanitaire s’installe dans la durée, le CHSCT REA Hauts-de-France demande un point précis sur la fourniture des masques aux personnels et préconise que de nouvelles dotations soient effectuées afin que chaque personnel puisse être correctement protégé dans le cadre de son activité professionnelle.

Ordre du jour n° 10 : L’enseignement agricole et les tests de prévention

Avis n° 10 : Test

Le CHSCT REA demande à l’autorité académique de clarifier la politique de prévention (et de test) pour l’enseignement agricole public.

Ordre du jour n° 11 : Questions diverses

Avis n° 11: Crise sanitaire

La crise sanitaire ne doit pas être un alibi servant à masquer le manque de dialogue social.

Sujets divers soulevés par le SNETAP-FSU :

  • Nous avons souligné la crainte des personnels de Le Quesnoy face au mouvement des personnels de direction alors que l’établissement sort de plusieurs années difficiles.
  • Attente du médiateur climat social Radinghem, quelles sont les solutions envisagées pour apaiser les tensions ?
  • Des établissements sont actuellement sans personnels infirmier·e.s. Dans le contexte actuel cette situation est intenable.
  • Rappel sur la dématérialisation des registres SST.

 

N’hésitez pas à interpeller vos représentant·es SNETAP-FSU du CHSCT REA Hauts-de-France pour tous problèmes concernant l’hygiène, la santé, la sécurité et la psychologie au travail.

Lien : Vos représentant·es SNETAP-FSU CHSCT REA Hauts-de-France

CHSCTREA Hauts-de-France du 15 février 2021