Face au déni de réalité du gouvernement et de notre ministre en particulier qui persistent à nier les conditions dans lesquelles cette année scolaire s’est déroulée avec des progressions pédagogiques bouleversées par une alternance distanciel – présentiel parfois depuis octobre 2020, avec des fermetures chroniques de classes voire d’établissements ;
Face au refus d’anticiper cette situation en aménageant les programmes et les épreuves malgré les demandes répétées de notre organisation dés le mois de juin 2020 et réitérées tout l’automne;
Face au mépris avec lequel les enseignant.es sont traité.es par leur ministre incapable de tenir l’engagement pris de rémunérer les correcteur.rices des rapports et oraux de l’année dernière (dossier « sans objet » avant notre mobilisation collective, puis trop compliqué à recenser et enfin bloqué pour des sombres raisons de logiciel de paie – sic) ;

Le SNETAP-FSU appelle les personnels à exprimer leur colère en refusant de participer à l’organisation et à la tenue des épreuves terminales (surveillance, rapports, corrections, oraux) afin d’exiger, dans l’intérêt de toutes et tous, le passage en Contrôle Continu…
L
e SNETAP-FSU appelle tous les agents à refuser de « faire semblant », de « faire comme si  tout allait bien » !
Aujourd’hui, seule une forte mobilisation amènera ce ministre et le gouvernement à entendre les revendications légitimes des jeunes, de leurs familles et des personnels soucieux de la réussite de leurs élèves, apprenti.es, étudiantes et stagiaires !
Le SNETAP-FSU dépose donc un préavis de grève couvrant la période des examens
Le SNETAP-FSU saisit en urgence le cabinet du ministre de l’Agriculture.

Téléchargement du courrier au ministre
Téléchargement du tract

You are currently viewing Boycott des examens