Le Conseil Interacadémique de l’Éducation Nationale (CIEN)  s’est réuni le 2 juin 2021.

La FSU y est présente (9 élu-e-s) ainsi que les autres confédérations syndicales et aussi notamment des représentants des usagers (fédérations de parents d’élève, syndicats lycéens et étudiants), des représentants de l’État : Préfet de région et Recteurs et Rectrice des 3 académies et de l’Enseignement agricole, et bien entendu des représentants de la Région et des collectivités territoriales. Le CIEN a examiné les questions relevant de la responsabilité de l’État concernant la préparation de la rentrée 2021-2022 dans les lycées d’Ile-de-France. Curieusement, les lycées agricoles publics ne sont pas présentés dans ces documents…

La rentrée 2021, c’est 11 175 lycéen.nes en plus dans les lycées généraux, technologiques, professionnels et Postbac de l’Ile-de-France !

Avec des moyens d’enseignement supplémentaires qui ne sont pas à la hauteur de l’augmentation des effectifs ! Et principalement en heures supplémentaires…

Par exemple, en lycée général et technologique dans l’académie de Créteil, 3 créations supplémentaires de postes fixes pour de 3474 élèves en plus….

C’est donc  une nouvelle dégradation des conditions d’enseignement et de réussite des élèves qui caractérisera la rentrée 2021 dans les académies franciliennes.

La FSU, avec l’ensemble des organisations syndicales et des associations de parents d’élèves,  a donné un avis défavorable à la préparation de la rentrée 2021 (28 avis défavorables contre 4 avis favorables…)

Lire ci-dessous la déclaration préalable de la FSU avec nos analyses sur la rentrée 2021 dans les lycées d’Ile-de-France et dans les universités franciliennes :

Delaration préalable de la FSU au CIEN du 2 juin 2021.versdef
Rentrée 2021 dans les lycées d’Ile-de-France : des milliers d’élèves en plus, des moyens d’enseignement insuffisants !!