Cette mobilisation a pour objectif de dénoncer le manque de moyen et la suppression de postes dans l’enseignement agricole et de revendiquer l’ouverture immédiate des postes nécessaires (notamment dans le contexte de la crise), l’augmentation générale des salaires et l’arrêt immédiat des mesures du « Grenelle » et de la LPR qui programment la destruction de nos statuts. Elle s’inscrit dans le mouvement national de défense de l’enseignement public.

Voici le compte-rendu de l’audience que le SNETAP-FSU IdF a eu avec le DRIAAF et le SRFD :

CR audience 26-01-21
LE DÉNI DE RÉALITÉ, ÇA SUFFIT !