• Post category:CTREA

CTREA Hauts-de-France du 12 novembre 2020, l’intersyndicale quitte l’instance

Les organisations syndicales, FO Enseignement agricole, SNETAP-FSU, CGT agri – Sud Rural Territoire et SEA UNSA, quittent le CTREA devant l’absence d’assurance sur les remplacements d’ici la fin de l’année et le manque de dialogue sincère.

Les représentants des personnels, voir déclaration ci-dessous, avaient demandé à minima, l’assurance des moyens de remplacement d’ici la fin de l’année.
Ils ne les ont pas obtenus.

La déclaration de l’intersyndicale :

declaration CTREA 12 11 2020 final

 

De plus, en pleine crise sanitaire, la DRAAF et les directions des lycées d’Airion et de Ribécourt reviennent à la charge pour une fusion sans concertation contraire à toutes les promesses de dialogues et en dehors de tout diagnostic issu des projets d’établissement la justifiant.

La motion sur la fusion Airion – Ribécourt :

motion_fusion_ctrea_12.11.20

 

Enfin, le CFA régional n’est toujours pas en fonctionnement normal après un an et demi.

Devant cette absence de moyens, de concertation sur le présent, nous ne pouvions siéger sur un avenir encore plus incertain et avons quitté la séance.

L’enseignement agricole public mérite plus de moyens. Le Ministère de l’agriculture doit être à la hauteur de l’engagement de ses personnels.

 

CTREA Hauts-de-France du 12 novembre 2020