EAP des Hauts-de-France face aux problèmes sociaux

L’Enseignement Agricole Public des Hauts-de-France face aux problèmes sociaux

Mardi 2 juillet 2019, à la suite de la réunion au sujet du CFA Régional, les représentants du SNETAP-FSU et le représentant Sud-Rural ont poursuivi pendant 3h la rencontre avec la DRAAF-SRFD, pour soulever les problèmes sociaux dans les différents établissements des Hauts-de-France…

Plaque DRAAF-SFRD à Amiens

DRAAF-SRFD à Amiens

Suite aux nombreuses remontées sociales dont la plupart sont d’une extrême gravité, le SNETAP-FSU des Hauts-de-France a demandé à la DRAAF-SRFD une rencontre afin de présenter les faits et de solutionner points par points les différents problèmes sociaux dans notre région.

Les conclusions de cette rencontre, très chargée, longue et délicate, sont positives. La direction de la DRAAF-SRFD au complet (Directeur de la DRAAF – Cheffe du SRFD – Chef adjoint du SRFD) nous a montré sa confiance dans notre représentation du personnel et a été à l’écoute attentive sur tous les dossiers.

Nous avons abordé en toute sérénité : un cas de harcèlement sexuel, un cas de harcèlement psychologique et les différents soucis de management de la part de certaines équipes de direction dans différents établissements de notre région.

La DRAAF-SRFD s’est engagée à lancer des procédures pour tous les dossiers, sans exception, afin d’améliorer les conditions de travail des agent·es. Certaines sont déjà engagées, d’autres à poursuivre ou à mettre en place.

Pour ces dossiers, nous avons acté un suivie avec la DRAAF-SRFD et pour un nous avons même fixé un audit à la fin du 1er trimestre de la prochaine année scolaire.

Ensemble, nous sommes plus forts, nous vous rappelons qu’il est souvent plus efficace de demander des conseils à vos représentant·es SNETAP-FSU que de tenter de solutionner seul·e des problèmes parfois graves. Ces remontées permettent aussi d’identifier des problèmes quelquefois globaux.

N’hésitez pas à contacter vos représentant·es SNETAP-FSU si nécessaire, ces contacts étant, bien sûr, confidentiels.